Logement : des règles et du suivi

La question du logement à Noisy-le-Grand est un enjeu de campagne particulièrement sensible. La dernière élection municipale en  2015 s’est notamment jouée autour de ce sujet. Aujourd’hui, les candidat-es sont très attendu-es sur ce sujet. Un seul billet ne suffira pas à couvrir toute la question. Dans les prochains, j’évoquerai les questions relatives à la construction de logements, leur nombre, leur nature.

Je choisis aujourd’hui d’évoquer la seule question de l’attribution des logements dans notre ville et la relation aux bailleurs sociaux qui en assurent la gestion.

A ce jour, près de 3 000 personnes ont déposé un dossier de demande de logement auprès du service logement de notre ville. Chaque année, seulement 200 logements du parc social sont attribués (50% par le 1% patronal, 25% par la Préfecture et 25 % par la Ville). Ainsi, 50 logements sont donc réellement attribués par la Ville de Noisy-le-Grand à l’occasion des commissions d’attributions régulières avec les bailleurs sociaux présents sur la ville.

Sur quels critères ces attributions sont-elles faites ? Nul ne le sait, et au vu du très faible nombre de logements, ce manque de transparence ne peut qu’entraîner des frustrations et défaire un peu plus encore la confiance de nos concitoyen.nes dans les hommes et femmes politiques.

Sur quels critères les attributions des logements sociaux sont-elles faites ? Nul ne le sait.

Demain, Maire de Noisy-le-Grand, j’organiserai la transparence dans l’attribution de ces logements. Des critères seront débattus et définis publiquement. Les dossiers retenus et présentés le seront après un processus collectif, connu et incontestable.

Par ailleurs, des logements sont détenus par la Ville – peu de gens le savent – et Mme la Maire dispose d’une pouvoir d’attribution sur ce « parc communal ». Le conseil municipal, en fin de séance, prend connaissance de ces 3 à 8 logements qui sont octroyés à l’occasion de chaque séance sur le seul bon vouloir de Mme Marsigny. Interrogée à plusieurs reprises par mes soins, Mme Marsigny indique que ces logements sont attribués à des employés communaux. Depuis quelques mois, il faut croire Mme Marsigny sur parole car les contrats de locations sont anonymisés.

Demain, élu Maire de Noisy-le-Grand, je soumettrai ces logements aux mêmes règles que les logements sociaux auxquels je faisais référence précédemment.

La faiblesse du nombre de logements attribués par la Ville sur son contingent auprès des bailleurs sociaux laisse sans doute du temps à l’Adjoint au Maire en charge du secteur pour se consacrer à une autre tâche, aujourd’hui imparfaitement accomplie : les relations avec les bailleurs sociaux.

Les locataires sont nombreux à se plaindre d’avoir des relations au mieux distantes, au pire inexistantes avec leurs bailleurs. Qu’il s’agisse de l’entretien des parties communes ou des espaces extérieurs, des explications relatives aux charges locatives ou l’attente de travaux, les demandes des habitants sont rarement satisfaites. Trop de Noiséens et de Noiséennes que nous rencontrons nous disent avoir le sentiment d’être abandonnés par leurs bailleurs.

L’absence d’associations de locataires solides et regroupant un nombre significatif de personnes rend souvent difficile la satisfaction d’une demande légitime. Face à cela, le rôle de la Ville doit être de porter ces demandes auprès des bailleurs : cages d’escaliers mal entretenues, ascenseurs en panne, boites aux lettres dégradées, espaces verts non entretenus depuis parfois plusieurs années, éclairage défectueux, le ou la prochain.e élu.e au logement devra arpenter le parc social et solliciter quotidiennement les bailleurs sociaux afin qu’ils fassent leur travail de propriétaire, garant d’un cadre de vie normal, digne et continu.

Le cadre de vie des habitants de notre ville ne peut pas se résumer au règlement de ces problèmes quotidiens ; cependant, c’est aussi cela améliorer le cadre de vie des habitants qui sont locataires : régler les problèmes du quotidien qui empoisonnent la vie de trop nombreux Noiséens

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*